ΚΕΝΤΡΙΚΗ ΣΕΛΙΔΑ  ΠΟΙΟΙ ΕΙΜΑΣΤΕ  ΑΓΙΑ ΓΡΑΦΗ   ΒΙΒΛΙΟΘΗΚΗ "ΠΟΡΦΥΡΟΓΕΝΝΗΤΟΣ"
ΒΙΒΛΙΟΠΩΛΕΙΟ
  ΠΡΟΣΚΥΝΗΜΑ ΑΓ. ΒΑΡΒΑΡΑΣ   ΘΕΟΛΟΓΙΚΟ ΟΙΚΟΤΡΟΦΕΙΟ   ΣΥΝΔΕΣΜΟΙ
Φωνή Κυρίου |Διακονία | Εορτολόγιο | Πολυμέσα

 

πίσω


Εκδήλωση προς τιμή του Αρχ. Αλβανίας Αναστασίου

Εκδήλωση της 7ης Μαρτίου στο θέατρο ΑΚΡΟΠΟΛ

Παρουσίαση Μηνολογίου Βασιλείου Β' στο Βυζαντινό Μουσείο

Δελτίο τύπου για το Μηνολόγιο

Εκδήλωση Παρουσίασης Βιβλίου "Αναστασιμα-
τάριον" του Κων. Πρίγγου

Εκδήλωση για τα 70 χρόνια της Αποστολικής Διακονίας

Εκδήλωση Παρουσίασης Βιβλίου του Κων. Πρίγγου (Θεσσαλονίκη)

Εκδήλωση Παρουσίασης Βιβλίων της «Πεντατεύχου»

Εκδήλωση Παρουσίασης Βιβλίου «Χρυσοστομικό Συμπόσιο»

Φωτογραφίες από την ενθρόνηση του Αρχιεπισκόπου Ιερωνύμου Β'

Εκδήλωση
«To 'Ονειρο των Αγγέλων»

Εκδήλωση
παρουσίασης δίτομου έργου "Η Θεραπευτική των πνευματικών νοσημάτων"

Εκδήλωση
παρουσίασης έργου "ΣΥΝΟΔΙΚΟΝ, της εν Eλλάδι Εκκλησίας"

Παρουσίαση βιβλίου "Αγίου Νεοφύτου του Εγκλείστου Περί θανάτου"

Monde, foi et civilisation

Pensées de l'Archevêque de Tirana et de toute l'Albanie

Je remercie de tout mon cœur le frère aimé en Christ, sa Béatitude, l'Archevêque d'Athènes et de toute la Grèce Jérôme, l'évêque de Phanarion Agathaggelos, Directeur Général d'Apostoliki Diakonia, Mme Maria Antoniadou, la coordinatrice et présidente de l'Union des rédacteurs des journaux quotidiens d'Athènes, ainsi que les intervenants distingués de l'évènement d'aujourd'hui. J'exprime aussi chaleureusement mes remerciements à tous les participants à cet évènement pour vos sentiments amicaux.

Pour dire un mot de mon chemin spirituel, dont il y a été gentille ment fait mention aupar avant, je dirais simplement que lors de mon diaconat scientifique et ecclésiastique j'ai essayé de toutes mes forces données par Dieu de vivre l'esprit de la catholicité et d'œcuménicité de notre Eglise. En même temps de contribuer à l'ouverture de l'horizon de notre engagement apostolique vers le monde contemporain. Pas seulement avec mes écrits, mais aussi avec ma vie en tant que confession de foi. Avec la certitude qu‘Il nous a fait à connaître le mystère de sa volonté pour mener le temps à leur accomplissement, réunir l'univers entier sous un seul chef, le Christ' ( Eph . 1.10).

Le triptyque œcoumène, foi et civilisation a déterminé mes efforts, toujours avec la certitude que dans la tradition et la pensée orthodoxe, tout se passe dans un esprit universel. Depuis la création du monde, par laquelle commence la Sainte Ecriture, jusqu'à la vision du nouveau ciel et de la nouvelle terre par laquelle se termine l'Apocalypse.

Pour la rédaction, ainsi que pour la diffusion de l'Evangile au monde enti er à l'époque a été utilisé e la langue et plus généralement la civilisation grecque. Une des caractéristiques de cette civilisation était l'œcuménisme, cultivé par la philosophie, la science, l'art et la langue.

A notre époque, la conscience œcuménique émerge toujours plus intensivement dans l'âme des hommes. La préoccupation avec les problèmes du monde entier n'est plus considérée comme une question de la pensée philosophique, mais un besoin pour trouver la juste orientation dans la vie. De nos jours il est impensable de se mettre en action, dans tous les domaines, économique, spirituel, culturel, religieux, si quelqu'un ne donne pas à la vie un aspect universel.

2. De plus, la civilisation constitue une victoire de l'homme sur les aspects sombres de lui-même et de la société, un dépassement de son existence proprement biologique. Il s'agit d'une action de l'homme en pleine conscience pour définir et adapter sa vie et son entourage. Comme le définit Max Weber, il s'agit des réalisations différentes en ce qui concerne le niveau et la manière de la potentialité humaine'. D'après l'historien anglais A. Toynbee, les plus importants civilisations se sont développés sur l'idée du ‘sacré', c'est-à-dire sur la relation avec le divin .

Quand la foi chrétienne se rencontre avec une civilisation, d'habitude nous constatons les points suivants: premièrement, l'adhésion de tous les éléments qui se trouvent en accord avec le message évangélique. Deuxièmement, le rejet dans un esprit critique de tous les éléments inconvenants. Troisièmement, une transfusion du nouveau sang et d u nouvel esprit qui fertilisent tout ce est positif. Plus précisément, l a rencontre de la foi chrétienne et de la civilisation grecque ont donné, parmi d'autres: a) la révélation du dynamisme de la liberté et de l'amour dans l'histoire. b) la foi à quelque chose qui au premier abord semble d'être impossible. Une position qui a mené plus généralement à la recherche de la vérité, scientifique aussi, au-dessus des phénomènes et de la simple nécessité. c) l'envie de se battre pour le dépassement d e soi même dans la vie spirituelle, un e envie qui oriente la potentialité humaine vers un chemin de métamorphose.

3. Lors de la première période (1956- 1968), quand nous avons commencé à parler du commandement oublié ‘Allez donc, de toutes les nations faites des disciples', (Mt. 28,19), nos paroles pour beaucoup de monde semblaient d' un romantisme irréaliste. Cette position nous a obligé à rédiger plusieurs études et articles (qui composent la collection ‘Mission sur les traces du Christ') pour baser ce nouvel effort au niveau théologique. Parallèlement, nous avons publié certaines études historiques pour faire ressortir que la mission au monde enti er fut une œuvre de l'Eglise depuis les premiers siècles. Ces textes à contenu historique ont été publiés sous le titre ‘Jusqu'à l'extrémité de la terre'.

Lors du retour de cet intérêt pour la mission à l' étrang er, mis à part la pensée théologique qui l'accompagnait, nous avons insisté sur le respect de la tradition culturelle et religieuse des peuples à qui s'adressait le témoignage orthodoxe. Ce respect a été exprimé par une étude scientifique sur les croyances religieuses traditionnelles, dont le fruit était des études d'histoire de religion sur la religiosité africaine et asiatique, ainsi que l'étude sur Islam. Dans le volume ‘En Afrique' sont publiés certaines de celles-ci .

4. Le sujet principal de mon travail scientifique était l'étude du phénomène de la religiosité sous son aspect universel. Cette activité n'était pas limitée seulement à l'étude d'ouvrages spécifiques dans les bibliothèques d'Europe, mais elle a été associée à une étude sur place en Afrique et des voyages scientifiques en plusieurs pays où dominent d'autres religions.

Parallèlement, avec mon travail sur l'histoire des religions, j'ai essayé de mettre en avant, partout où Dieu m'a mené, l'expérience du témoignage orthodoxe sur les conséquences universelles et diachroniques de la Crucifixion et de la Résurrection, en cherchant d'associer la méditation avec l'expérience directe apostolique.

5. Lors de la première période du retour de l'intérêt pour la mission à l' étrang er, le terme sur la location ‘ Jusqu'à l'extrémité de la terre' renvoyait à l'Afrique profonde ou à l'Asie. Je n'ai jamais pensé que cette extrémité de la Terre pourrait être si proche géographiquement, à coté de nos frontières, en Albanie, là où le Christ avait été crucifié et enterrée avec haine, pendant 23 ans. Là où un régime tyrannique a entrainé le pays au niveau social et spirituel d u nadir. A l'œuvre missionnaire dans ce pays sont consacrés les livres: ‘Crucifixion et Résurrection en Albanie' et ‘Reconstitution de l'Eglise orthodoxe autocéphale d'Albanie, 1991- 2012' . Nous en verrons p lus sur cette lutte, au CD de 10 minutes qui suit.

Pour conclure: La compréhension orthodoxe et la vie selon notre devoir tant sous une perspective locale qu'œcuménique constitue une exigence de l'Orthodoxie moderne. Chaque forme de polarisation entre les deux, la localité et l'œcuménicité, mène vers une spiritualité erronée qui finalement altère la foi orthodoxe. Ce qui est recherché est comment la diffusion de l 'Evangile à l'œcoumène serait la vision qui va nous inspirer pour l'accomplissement de notre devoir, là où nous sommes amenés par la volonté de Dieu. Mais aussi, comment nous allons participer activement avec notre pensé e, notre prière et notre contribution pratique pour vivre cette vision universelle dans les Eglises locales.

La conscience œcuménique de l'Orthodoxie nous inspire et nous encourage pour faire face correctement aux nouvelles conditions tant locales que mondiales. Ca ne signifie pas moins de préoccupation pour ce qui existe au niveau local ou personnel où nous menons notre vie quotidienne. Il y a toujours une possibilité pour associer les deux, comme l'ordonne le derrière commandement du Seigneur ‘vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre ' (en Grèce, en Europe, en Afrique, en Amérique et dans le monde enti er ( Ac . 1,8). Avec l'adhésion de la nouveauté, de l'inattendu, avec consentement et audace, et une inspiration pionnière et une œuvre créative.

Για ενημέρωση σχετικά με τα νέα, τις εκδηλώσεις, τις εκδόσεις και το έργο μας παρακαλούμε συμπληρώσετε τα παρακάτω στοιχεία. Για τους όρους προστασίας δεδομένων δείτε εδώ.